Je suis Dominique Burgot Picheny.

Formatrice dans le secteur Sanitaire et Social et celui de la Petite Enfance, je suis également chanteuse.

 

"C’est fou comme la voix seule peut dire d’une personne qu’on aime de sa tristesse, de sa fatigue, de sa fragilité, de son intensité de vivre, de sa joie…"         Philippe Delerme

 

 

 

Mon histoire avec les femmes enceintes a commencé avec la voix et un petit livre intitulé L'homme sonore écrit par Marie-Louise Aucher. Elle y exposait une discipline dont elle était la fondatrice: la Psychophonie. J'ai été séduite par sa pédagogie auto-expérimentale et par son approche globale favorisant l'alignement des dimensions corporelle, énergétique, psychique, mentale de la personne. La voix est un chemin vers soi.

Je me suis donc formée au sein du Collège de Psychophonie Marie-Louise Aucher et ai animé des ateliers auprès d'adultes, de professionnels de la Petite Enfance et de femmes enceintes.

 

C'est au cours des ateliers de Chant Prénatal que les témoignages de certaines femmes sont venus faire écho avec ce que ma mère m'avait rapporté de ses accouchements. Je me suis rendu compte que l'accompagnement médical ne faisait pas tout: pour qu'une femme puisse ouvrir son corps et laisser glisser son enfant d'un monde à l'autre, elle a besoin de se faire confiance et pour cela, de ne pas se sentir seule mais accompagnée avec bienveillance et écoute….il suffit souvent de peu de chose pour que rien ne s'ouvre ou que tout se ferme.

 

Mais quid de l'enfant? Que vit-il pendant sa naissance? Pour reprendre les termes de Karine Lou Martignon: "...personne n'en parle alors que c'est vital!".

J'ai rencontré quelqu'un qui en parlait, en la personne du Dr Hugues Reynes, gynécologue accoucheur qui, à la faveur d'une psychanalyse corporelle, a touché de très près le fœtus qu'il était (et que nous avons tous été) avec ses immenses capacités de perception, son cheminement héroïque dans le long couloir du ventre et, trop souvent, son grand sentiment de solitude… il a découvert combien la naissance est une expérience de vie fondatrice dans la construction psychique de chaque être. Il a donc accompagné des couples afin de les préparer à traverser l'accouchement à deux tout en accompagnant eux-mêmes leur enfant et en laissant beaucoup de place aux pères.

Il s'est également intéressé aux états psychiques de la femme enceinte pendant les trois trimestres de la grossesse.

 

J'ai éprouvé alors le besoin d'explorer ce que la vibration sonore pouvait apporter à la femme pendant l'accouchement et j'ai découvert le très beau travail de Magali Dieux autour du son comme moyen de gérer la douleur afin que la femme puisse être en mesure d'accompagner son enfant pour qu'il ne naisse pas dans la solitude.

Cette approche s'est, depuis, beaucoup enrichie d'outils comportementaux et cognitifs pour constituer aujourd'hui la méthode Naître Enchantés dans laquelle l'homme a aussi toute sa place de protecteur et de soutien.

 

Je n'oublie pas non plus les apports de cette magnifique sage-femme qu'est Maïtie Trélaün sur l'accouchement physiologique et son accompagnement de la femme à tous les âges de sa vie.

 

C'est nourrie de toutes ces approches convergentes allant vers l'accouchement de demain dans lesquelles la femme et l'homme deviennent consciemment acteurs de la mise au monde de leur enfant, et également enrichie de mon expérience professionnelle que je propose un accompagnement qui se tourne aussi tout naturellement vers la parentalité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est fou comme la voix seule peut dire d'une personne qu'on aime - de sa tristesse, de sa fatigue, de sa fragilité, de son intensité de vivre, de sa joie.